Souffrance au travail

"J'ai très mal au travail" : Christophe Dejours

Toutes nos vidéos ici

Les essentiels

Guide des droits pour les précaires de l'educ' nat
Guide d'indemnisation chômage
conditions de travail : tout ce qu'il faut savoir pour ne pas se faire avoir

Dossiers chauds

rejoignez les mobilisations en cours !

éducation populaire

Pensée alternative à la pensée unique (liens vidéos)

Participer au Blog

Vous voulez participer au Blog ?
Nous faire partager votre lutte ?

Exprimez-vous !!!
Cliquez ici pour plus d'infos.

S’abonner au Blog

   
 
Un flux RSS... Kezako ?!!
Cliquez ici pour plus d'infos.
Tous les articles du mois de juillet 2012

… ou pourquoi le gouvernement français, à l’image de toutes les politiques européennes néo-libérales destructrices et toujours menées sous les seuls arguments fallacieux de la dette et des déficits publics, nous conduit à toujours plus de moins-disant social et nous condamne à l’austérité perpétuelle…
…sauf à ce que chacun relève la tête et dise NON !
En illustration, le film CATASTROIKA qui cherche les conséquences de la liquidation totale de la Grèce.
Revisitant des exemples de privatisations dans des pays développés, CATASTROIKA essaie de prévoir ce qui va se passer si le même modèle s΄applique à un pays sous surveillance économique.

Catastroika sous titres francais par infowar
En ce qui nous concerne, nous les précaires de l’Education Nationale, comme pour tant d’autres travailleurs et privés d’emploi, il serait illusoire de penser obtenir plus que des aménagements à la marge concernant nos contrats et ne pas assister à la casse de nos services publics, tant que nous ne nous mobiliserons pas parallèlement et avec force pour dire « NON ! » à la réduction à marche forcée du déficit public et à la ratification du Pacte budgétaire prônée par le gouvernement Hollande !
C’est Jean-Marc Ayrault qui l’a dit : « le poids de la dette est devenu écrasant. L’État verse ainsi près de 50 milliards d’euros par an à ses créanciers. Cette somme représente la première dépense, juste devant le budget de l’Éducation nationale; elle est supérieure aux budgets de la recherche, de la justice et de la sécurité réunis. C’est inacceptable ! La dette, c’est moins d’écoles, moins de crèches, moins d’hôpitaux, moins de transports publics… » ( discours de politique générale, 02/07/2012).
Prenons-le aux mots et exigeons ensemble un référendum sur le traité d’austérité budgétaire pour ouvrir la voie, en France et en Europe, à un large débat sur les moyens de sortir de la crise ainsi qu’un appel aux peuples européens en faveur d’États généraux de la refondation de l’Europe, pour la libérer de l’austérité qu’impose la dictature de la finance.
Signez l’appel pour un audit de la dette ici
et signez la lettre ouverte à François Hollande pour un référendum sur le Pacte budgétaire ici
Pour en savoir plus

Corinne a été assistante de vie scolaire pendant trois ans dans une école élémentaire. Remerciée brutalement à la fin de son contrat précaire, elle va subir, en plus, un entretien des plus humiliants lors de son rendez-vous au Pôle emploi.
Illustration de Titom, mise à disposition selon la licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 be

Corinne (*) a été assistante de vie scolaire (AVS) auprès d’enfants handicapés pendant trois ans dans une école de Seine-Maritime. En décembre, comme des milliers d’autres précaires de l’éducation, son contrat aidé a pris fin malgré sa volonté de continuer son métier. Et comme beaucoup d’autres, Corinne a saisi les prud’hommes, dénonçant l’absence de formation qui lui avait été promise à la signature du contrat. En attendant l’audience, la voilà au Pôle emploi. On est vendredi 15 juin. Et lors de ce rendez-vous centré sur le « projet professionnel », elle reçoit pendant quarante minutes une sacrée leçon de mépris…

Lorsque les moyens diminuent ce sont bien les élèves qui en paient le prix !

En cette année électorale, la question de l’éducation a nourri les promesses des candidat-e-s et de leurs partis. Pourtant, malgré les changements survenus au gouvernement, les fédérations syndicales CNT-FTE et SUD Éducation tiennent à réaffirmer que les intérêts des travailleurs- euses de l’éducation ainsi que des usagers- ères de l’école ne peuvent se défendre que dans la lutte.

Ces dernières années, tous-tes ont subi de plein fouet la destruction du service public d’éducation. Le statut des enseignants- es est sans cesse remis en cause (temps de travail, renforcement de la hiérarchie, absence de formation pour les stagiaires, vacations…), les personnels de vie scolaire (AED, AVS, AP) pourtant nécessaires pour répondre aux besoins des élèves sont tous-tes précaires, les personnels ATOSS ont vu leur statut de fonctionnaire être attaqué en passant sous la coupe des collectivités territoriales… Pire encore, le recours par l’État à des contrats de droit privé (CAE-CUI) illustre à quel point le service public d’éducation se disloque au profit d’une privatisation que nous ne pouvons plus supporter !

Infos / Mémo :

Manifestations nationales interprofessionnelles contre la Loi Travail jeudi 9 juin 2016 (voir les rendez-vous de la semaine d'actions)

Les précaires de l'éducation nationale se rassemblent dès 11 h place Hoche

COORDINATION DES PRÉCAIRES DE L'ÉDUCATION EN GRÈVE CONTRE LA LOI TRAVAIL

RÉUNIONS DE LA COORDINATION les LUNDIS à 18H, au local de SUD éducation, 5 rue de Lorraine à Rennes quartier Villejean ( voir le plan)

Caisse de grève en ligne: https://www.tilt.com/tilts/caisse-de-greve-precaires-de-leducation-35


 

Jeudi 23 juin

Audience au Conseil des Prud'hommes de Rennes (2 rue des Trente) à 14h le 23 juin d'une vingtaine d'EVS pour la défense de leurs droits.

Merci de venir nombreux les soutenir.

IMPORTANT !



Soutenez le collectif EVS-AVS35 pour refuser la précarité et dénoncer le non respect des engagements de l’Éducation Nationale pour la formation du personnel !

Le grand réinventaire

L'abécédaire vidéo : Des films, à partir de mots-clés, de mots-sources, de mots-outils qui fondent notre vision commune, le croisement de nos regards, notre besoin d’humanité. Des films pour mettre en commun celles et ceux qui, du monde du travail, de la politique, des luttes associatives et syndicales, de l’économie, de l’éducation, de la santé, de la culture, acceptent de partager leurs engagements. Cliquez ici pour plus d'infos.

Catégories du Blog

Archives du Blog

Articles récents